NBA : Le phishing n’épargne pas les institutions sportives

Le 10 mai dernier, dans un communiqué de presse, la société Pacers Sports & Entertainment (PSE), propriétaire de l’équipe de basketball des Pacers de l’Indiana, franchise de la NBA (National Basketball Association), a révélé avoir été victime d’une attaque sophistiquée de phishing fin 2018. Pour rappel, le phishing est une technique utilisée par des fraudeurs pour obtenir des informations personnelles dans le but de perpétrer une usurpation d’identité. Il s’agit d’une technique d’« ingénier... Lire la suite

Cyberattaque : le G7 et la France organisent la simulation d’une attaque cyber dans la finance

Devant la recrudescence et la puissance sans cesse augmentée des cyberattaques, un exercice de simulation d’une attaque informatique dans le monde de la finance va être organisé par les 7 puissances économiques que sont les membres du G7. Dans le cadre de la présidence française, c’est la France qui pilotera ce test, auquel 24 autorités financières de 7 membres du G7 participeront et ce pendant 3 jours.  Nul n’est aujourd’hui sans savoir que le secteur bancaire est l’un des plus visés par l... Lire la suite

15 sites web proposant de mener des attaques DDoS fermés par le FBI

Dans son dernier rapport trimestriel, Nexusguard indiquait qu’après la fermeture par le FBI de 15 sites web vendant des services de cyberattaques, il a pu être constaté une diminution de 85% de la taille des attaques DDoS moyennes et de 24% des grandes attaques. De la même façon, ces fermetures auraient contribué à une baisse concomitante de 11% du volume des attaques par rapport à la même période en 2018 et à l’échelle mondiale. C’est en effet en décembre 2018 que le FBI a réussi à faire ferme... Lire la suite

Une attaque visant le système des noms de domaine : la priorité, protéger ses accès

Les médias ont très largement relayé le weekend dernier les méfaits d’une attaque à priori sans précédent et visant les noms de domaine. C’est en effet dans la nuit du 22 au 23 février que, l’ICANN a déclaré des attaques d’une grande envergure visant les noms de domaine : il s’agit de DNS hijacking. Ces attaques consistent « à remplacer les adresses des serveurs » autorisés « par des adresses de machines contrôlées par les attaquants », a expliqué l’organisme, permettant aux pirates d... Lire la suite

Cyberattaques, des sanctions annoncées par l’Union Européenne

Après le succès de l’opération collaborative Power Off, rassemblant plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, l’Espagne, le Canada, les USA et les Pays-Bas, épaulée par Europol, ayant conduit au démantèlement de Webstresser.org en mai 2018, l’Union Européenne a décidé de travailler à la création d’un régime spécifique de sanctions contre les cybercriminels. Lors du sommet européen du 18 octobre dernier, les dirigeants des 28 états membres se sont prononcés sur des sanctions à l’encontre ... Lire la suite

TESCO Bank sanctionnée pour avoir failli à protéger ses utilisateurs victimes d’une cyberattaque

En novembre 2016, Tesco Bank, banque de détail britannique détenue à 100% par le groupe de distribution Tesco, avait essuyé une attaque informatique d’une ampleur alors inédite dans ce secteur. En moins de 48 heures, les pirates avaient réussi à prélever sur des comptes clients près de 2.26 millions de livres. 40 000 comptes avaient été touchés par cette attaque et l’argent avait été subtilisé par les cybercriminels sur 20 000 d’entre eux. Même s’il s’agissait de montants peu élevés et que ceux-... Lire la suite

JO de PyeongChang : cyberattaque

C’est durant la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’Hiver de PyeongChang qu’une cyberattaque a visé les services informatiques de l’infrastructure organisatrice. Environ 45 minutes avant le début de l’évènement, les serveurs et le réseau Wi-Fi ont été touchés par une attaque, qui n’a heureusement pas affecté le déroulement de la cérémonie. Cependant, dans le village olympique, l’espace presse a été privé de connexion Internet et de télévision. Par ailleurs, le site officiel des Jeux Olym... Lire la suite

Sale histoire de phishing

Une victime d’un phishing de 2015 a demandé à sa banque de lui rembourser la somme de 3 300€ détournée par l’auteur de la fraude. Pourtant, lors de la procédure judiciaire, la Justice a annulé le jugement de la juridiction de proximité d’octobre 2017, qui avait alors ordonné à la banque de la victime de rembourser les sommes correspondantes à l’opération de phishing. Le motif de cette annulation ? La victime a délibérément communiqué certaines de ses données confidentielles relatives à sa carte... Lire la suite