[New gTLD] Lancement du .NEW par Google

Après le lancement du .APP, .PAGE et .DEV entre autres, Google (Charleston Road Registry), lance la nouvelle extension .NEW dès le 15 octobre 2019 en phase Sunrise. Prérequis à respecter pour l’enregistrement d’un .NEW Pour pouvoir utiliser un nom de domaine en .NEW, il faudra acquérir un certificat SSL et déployer HTTPS. Pour rappel, l’extension .NEW est incluse dans la liste de pré-chargement HSTS, imposant ainsi le protocole HTTPS pour tous les noms de domaine en .NEW (pour en savoir plus, ... Lire la suite

Bientôt une durée maximale d’1 an pour les certificats SSL ?

Que se passe-t-il ? Les acteurs de l’industrie envisagent de réduire la durée de vie des certificats SSL/TLS, permettant l’affichage du HTTPS dans les navigateurs, à 13 mois, soit environ la moitié de la durée actuelle de 27 mois, afin d’améliorer la sécurité. Google, via le CA/Browser Forum a en effet proposé cette modification, approuvée par Apple et une autorité de certification, la rendant éligible au vote. Si le vote est accepté lors des prochaines réunions du CA/B Forum, la mod... Lire la suite

REPLAY WEBINAR CYBERSÉCURITÉ – SSL & HTTPS : définition, importance et risques liés aux certificats SSL

Le navigateur Chrome représente entre 62% et 68% de parts de marché mondial. Alors, quand en 2016 Chrome a annoncé son intention de déclarer le HTTP comme « not secure », le web dans son ensemble se mit à écouter ! Depuis juillet 2018, avec l’arrivée de Chrome 68, les sites en HTTP sont considérés comme « Non Sécurisé », ceux en HTTPS sont marqués « Sécurisé » dans la barre d’adresse. Et depuis le 25 mai 2018, le RGPD est entré en vigueur et les sites qui récoltent des données personnelles doive... Lire la suite

L’interface SSL de Nameshield fait peau neuve

Plus intuitive, plus complète, plus jolie… la nouvelle interface SSL de Nameshield arrive le jeudi 13 juin, pour vous permettre de gérer l’ensemble de vos certificats. Vous disposerez maintenant d’indicateurs clés sur votre portefeuille de certificats, de différentes vues de consultation des certificats (ensemble du portefeuille, vue détaillée, certificats proches de l’expiration, commandes en cours, certificats expirés ou révoqués), d’un système de gestion des Org... Lire la suite

La croisade de Google pour l’adoption du HTTPS par défaut

Le navigateur Chrome représente en octobre 2018, selon les sources et toutes plateformes confondues, entre 62% et 68% de parts de marché mondial. Une croissance d’une régularité implacable depuis le lancement du navigateur qui en fait aujourd’hui un acteur incontournable du web. Alors, quand le 8 septembre 2016, les équipes de développement de Chrome annoncèrent leur intention de déclarer le HTTP comme « not secure », le web dans son ensemble se mit à écouter. L’objectif de Google était d’avert... Lire la suite

RGPD – Quel impact sur vos certificats SSL

Que dit le RGPD en termes de SSL ? « Dès lors qu’un site peut traiter des données personnelles, simplement avec la création d’un compte utilisateur, la conformité au RGPD requiert a minima que le site soit protégé par un protocole HTTPS. Ce protocole est une protection a minima que tout gestionnaire de site internet ne peut plus se permettre de ne pas avoir. » Le règlement européen de protection des données (RGPD) exige donc que les données personnelles soient traitées « de façon à garantir une ... Lire la suite

[INFOGRAPHIE] Passer son site web en HTTPS : Pourquoi ? Et quel certificat SSL choisir ?

En juillet 2018, avec l’arrivée de Chrome 68, les sites en HTTP seront considérés comme « Non Sécurisé », ceux en HTTPS seront marqués « Sécurisé » dans la barre d’adresse. Et depuis le 25 mai 2018, le RGPD est entré en vigueur et les sites qui récoltent des données personnelles devront disposer du HTTPS. De plus, certains nouveaux gestionnaires de noms de domaine imposent également le HTTPS pour pouvoir utiliser le nom de domaine (.app / .dev…). Passer au HTTPS par défaut sur l&rsqu... Lire la suite

Réduction des certificats SSL à 2 ans maximum

Le CAB Forum, l’organisme qui définit les règles d’émission et de gestion des certificats SSL a approuvé la réduction des certificats SSL à une durée de 2 ans contre 3 précédemment. Initiée par les navigateurs, Chrome et Mozilla en tête, cette décision va dans le sens d’un Internet toujours plus sécurisé en obligeant les acteurs à renouveler plus souvent leurs clés de sécurité et rester sur les derniers standards du marché. Cette décision sera applicable pour toutes les Autorités de Certificati... Lire la suite