Les Tribunaux français victimes d’un vol de données sans précédent

Pendant plusieurs mois, les tribunaux français ont reçu des milliers d’e-mails provenant de cybercriminels, se faisant passer pour des avocats, afin de récupérer des décisions de justice. Comment les greffiers et le personnel administratif ont pu tomber dans le piège? Grâce à la fameuse pratique du typosquatting. Cette arnaque se base sur les éventuelles fautes de frappe ou erreur orthographique, qu’un internaute pourrait faire lors de la saisie du nom de domaine. Par exemple : inverser les let... Lire la suite

« Gagnez un billet d’avion d’une valeur de 500 euros » ou autre tentative d’arnaque en ligne

Récemment, plusieurs campagnes de fraudes proposant ici des chaussures Nike gratuites, là des bons d’achat de 500 € chez Ikea ont fait rage. Dernier cas en date, une campagne de mails frauduleux annonçant le gain de billets d’avion d’une sympathique valeur de 500 € gracieusement offerts aux gagnants d’un soi-disant jeu concours proposé par la compagnie aérienne Air France. Cette arnaque a fait le tour de France, diffusée sur les réseaux sociaux, par courriel et ayant même été relayée sur WhatsA... Lire la suite

Qui veut des faux billets ? Père Noël VS Typosquatting

Disneyland Paris offre gratuitement 4 billets sur Facebook ! Il suffit de se rendre ici : On arrive ensuite ici : Un beau site estampillé Disneyland Paris qui nous demande si on a déjà visité le parc. Puis si nous avons apprécié la visite en étape 2. En étape 3 il faut partager et aimer la publication afin d’ouvrir la porte à ce site vers nos précieuses données Facebook : Myriade de faux commentaires en dessous de cet écran nous font ensuite rêver des 4 fameuses places gratuites au lieu de 56... Lire la suite

UDRP pour un typosquatting : l’expert reconnait la notoriété de la marque BOURSORAMA

La société BOURSORAMA a obtenu du centre d’arbitrage et de médiation de l’OMPI le transfert à son profit du nom de domaine « bousorama.info », dans le cadre d’une procédure UDRP intentée par BOURSORAMA, représentée par son registrar NAMESHIELD. Le nom de domaine objet de la décision est une forme de « cybersquatting » appelée « typosquatting », consistant à enregistrer une variante orthographique d’une marque, et permettant à un tiers mal intentionné de spéculer sur les fautes de frappes des in... Lire la suite