Les suites de l’affaire Equifax ou comment les contrôles mis en place dans le cadre d’un SMSI (ISO 27001) peuvent aider à éviter des incidents de sécurité ?

  Avant-hier (3 octobre 2017), l’ex CEO d’Equifax, Rick Smith, a dû expliquer devant le Congrès américain comment les données privées de presque un américain sur deux ont pu être piratées. Rappelons brièvement la chronologie des faits (pour plus d’informations, nous vous invitons à lire l’article complet d’Adriana Lecerf) : 09 mars 2017: une faille Apache Struts est détectée. Moins d’une semaine après, le patch de sécurité est validé et planifié, mais ce dernier n&r... Lire la suite

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience de navigation et à réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

(suite…)