Qu’est-ce que la validation étendue (EV, ou Extended Validation) et quelle est son importance ?

Cybersécurité - SSL TLS - Blog Nameshield
Cybersécurité - Certificat SSL EV - Blog Nameshield

Les certificats SSL assurent le chiffrement et l’intégrité des données échangées entre un navigateur et un serveur web. Il existe différents niveaux de certificats, Extended Validation (EV), Organizational Validation (OV) et Domain Validation (DV), qui varient en fonction du degré d’authentification. Le certificat SSL de type Extended Validation fournit le plus haut niveau d’authentification SSL. Son obtention passe par un processus de vérification d’identité complet et normalisé à l’échelle mondiale ratifié par le forum CA/Browser Forum.

Le certificat SSL EV active la sécurité HTTPS et le cadenas, maintenant gris, dans la barre d’adresse du navigateur, tout comme les certificats DV et OV. Le coût et le temps supplémentaires consacrés à la vérification rendent plus difficile l’obtention de certificats de niveau EV pour les sites de phishing. Les internautes peuvent donc utiliser ce certificat comme marque de confiance et se sentent plus en sécurité lorsqu’ils communiquent et effectuent des achats.

Le 12 juin 2007, le CA/Browser Forum ratifie officiellement la première version des directives SSL Extended Validation qui entrent en vigueur immédiatement. L’approbation formelle clôture alors avec succès plus de deux ans d’efforts et fournit un cadre pour l’identité de site Web afin d’accroitre la confiance sur Internet.

La plupart des principaux navigateurs créent des indicateurs visuels pour les pages chargées via HTTPS et sécurisées par un certificat EV peu après la création de la norme : ils affichent l’identité validée, soit une combinaison du nom de l’organisation et de la juridiction, dans la barre URL. Safari pour iOS, Windows Phone, Firefox pour Android, Chrome pour Android et iOS, ajoutent également ces indicateurs.

En mai 2018, Google annonce son intention de repenser les interfaces utilisateur de Google Chrome afin de ne plus mettre l’accent sur les certificats EV. Chrome 77, sorti en 2019, supprime l’indication du certificat EV de l’omnibox. Firefox 70 fait de même et retire la distinction dans la barre d’URL : les certificats EV et DV sont affichés de la même manière, mais le statut du certificat EV peut toujours être consulté en cliquant sur l’icône cadenas, puis en vérifiant le nom de l’entité légale sous « certificat ».

Certificat SSL EV - Nameshield

Affichage d’un certificat EV dans Firefox

L’utilisation croissante des appareils mobiles et la suppression de l’indicateur visuel EV par les navigateurs a fait diminuer de manière significative l’intérêt de certaines entités à utiliser ce niveau de sécurité, mais l’EV a toujours une très grande importance dans notre quotidien.

Aujourd’hui les sites de phishing représentent malheureusement toujours une menace majeure pour les sites web et services en ligne légitimes. Ces « hameçonneurs » utilisent des certificats DV, généralement obtenus auprès d’un service SSL gratuit qui ne mène pas de contrôles de phishing adéquats, afin que leurs sites paraissent plus fiables. Ils trompent ainsi facilement les victimes peu méfiantes et les incitent à communiquer des informations financières ou personnelles.

Il a été remarqué une très forte hausse du phishing depuis Mars 2020, début du confinement et du télétravail pour beaucoup de personnes : le volume des sites de phishing a augmenté de 47 % pour le premier trimestre de 2020, et 82,7% des attaques de phishing ont utilisé des certificats SSL DV. Ce problème ne fait que s’accroitre et accentue la nécessité de vérifier les identités en ligne.

Source de l’image : TheDigitalArtist via Pixabay



Auteur/autrice : Charlotte HARARI

Chargée de Clientèle SSL - Gestion des certificats - Nameshield group