La révocation de la clé de sécurité DNS KSK-2010 par l’ICANN, c’est cette semaine !

La révocation de la clé de sécurité DNS KSK-2010 par l’Icann, c’est cette semaine !
La révocation de la clé de sécurité DNS KSK-2010 par l’Icann, c’est cette semaine !
Source de l’image : TheDigitalArtist via Pixabay

Après le tout premier changement de clé cryptographique d’octobre dernier, c’est maintenant que, le 11 janvier, l’ancienne clé KSK (Key Signing Key) de la zone racine sera désactivée.

Le processus enclenché en octobre 2018 pour améliorer la sécurité de la zone racine, avec le déploiement de la Key Signing Key-2017, trouve donc son aboutissement avec la révocation de la racine de l’ancienne clé KSK-2010.

Comme l’indique Paul Hoffman, responsable de la technologie ICANN, « L’Icann pense que la révocation ne provoquera aucun problème. Cependant, c’est la première fois que l’on révoque le KSK de la zone racine du système de noms de domaine (DNS). L’Icann et la communauté technique du DNS suivront donc de près tout ce qui se passera pendant les 48 heures au moins après la publication de la clé KSK-2010 révoquée ».

A noter, lors du roulement d’octobre, les impacts négatifs avaient été extrêmement limités et il semblerait que seuls deux fournisseurs de services Internet aient été victimes de coupures lors de l’opération.

L’Icann encourage bien sûr les vendeurs de solutions à ne plus utiliser la KSK-2010 dans leurs produits. L’Icann devrait ensuite publier un livre blanc traitant du processus de roulement (rollover) dans son intégralité, y compris les leçons apprises de cette opération. Les communautés Icann pourront ensuite ouvrir les discussions relatives aux prochains roulements qui pourraient avoir lieu.

Lucie Loos

Auteur : Lucie Loos

Directrice Marketing Nameshield Group

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *